THÈMES

Plages italiennes: dix déchets pour chaque mètre

Plages italiennes: dix déchets pour chaque mètre


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Les plages sont l'un des milieux les plus touchés par le phénomène de plus en plus répandu des ordures, ou de l'abandon des déchets dans la nature et dans les espaces publics. Ceci est confirmé par les données de l'enquête Litière de plage 2019 conduit par Legambiente.

Il ressort du rapport que pour chaque pas que nous faisons sur les côtes italiennes, nous rencontrons plus de cinq déchets, au moins dix pour chaque mètre parcouru.

Données de Beach Litter 2019

L'enquête de l'association environnementale a été menée sur 93 plages, pour un total d'environ 400 000 mètres carrés. Au cours de la surveillance, 90 049 déchets ont été trouvés, avec une moyenne de 968 tous les 100 mètres linéaires. La plupart d'entre eux, 81%, sont constitués de plastique, avec un nombre moyen de 784 déchets par 100 mètres.

Mais comme l'explique Legambiente, outre le plastique, «tout envahit désormais nos côtes: des objets de toutes formes, matières, tailles, couleurs». La liste est vraiment longue et comprend des morceaux de polystyrène, des bouchons, des couvercles de boissons, des mégots de cigarettes, des cotons-tiges mais aussi des matériaux de construction, avec plus de 4000 déchets dus à des déversements illégaux sur la plage.

Dans la liste, les articles jetables ne manquent pas, parmi les principaux ennemis des écosystèmes marins. À partir des données de Litière de plage on suppose que tous les 100 mètres de plage, il y a 34 plats, y compris des assiettes, des verres, des couverts et des pailles, et 45 bouteilles en plastique. Des chiffres qui suscitent inévitablement l'appréhension chez ceux qui se soucient de la santé de l'environnement, si l'on considère les conséquences que la pollution marine produit sur la biodiversité.

Biodiversité et déchets marins

C'est Legambiente lui-même qui souligne à quel point les déchets sont dangereux pour la survie de nombreuses espèces marines. Dans la relation Biodiversité en péril 2018l'association environnementale dénonce que parmi les principales victimes des déchets marins se trouvent des tortues, des oiseaux de mer comme le puffin, ainsi que le rorqual commun, le seul mysticet vivant en mer Méditerranée, classé comme en danger par les listes rouges du UICN (Union internationale pour la conservation de la nature). En fait, se nourrir de la baleine en plus du krill avale de grandes quantités de macro et de microplastiques.

La directive européenne interdisant les plastiques à usage unique

Bonne nouvelle sur le front de la lutte contrepollution plastique ils arrivent ces jours-ci d'Europe. Le Conseil de l'UE a officiellement donné son feu vert à la directive qui interdira à partir de 2021 divers articles en plastique à usage unique, y compris les assiettes, les couverts et les pailles. Les États membres ont également pris d'autres engagements, comme atteindre un quota de collecte de bouteilles en plastique de 90% d'ici 2029.

Certes, ce pas franchi dans le champ politique portera ses fruits mais c'est à chacun de nous d'apporter sa contribution par de petits gestes quotidiens, en commençant par des achats plus conscients jusqu'au plus grand respect de l'environnement qui nous entoure et représente notre première vraie maison.



Vidéo: The wonderful Badui Tribe - West Java, Indonesia (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Crudel

    Wow, j'aimerais pouvoir y aller...

  2. Hanson

    Quand les nouveaux articles apparaîtront-ils? Et puis un mois s'est écoulé. Je veux quelque chose de nouveau.

  3. Telford

    Je considère que vous n'avez pas raison. Je suggère d'en discuter. Écrivez-moi dans PM, nous parlerons.

  4. Akisida

    Merci pour votre soutien. Je serais.

  5. Neuveville

    Il me semble, tu n'as pas raison



Écrire un message