INFORMATIONS

Une décision historique condamne Apple et Samsung pour obsolescence programmée

Une décision historique condamne Apple et Samsung pour obsolescence programmée


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

C'est la première phrase au monde qui condamne le obsolescence programmée et il protège les consommateurs «forcés» par les géants de la technologie de changer d'ordinateur pour suivre le rythme des logiciels.

Le Consumer Guarantor italien a condamné Apple à une amende de 10 millions d'euros et à Samsung de 5 millions pour avoir imposé des mises à jour logicielles à des utilisateurs qui ont ralenti ou compromis le fonctionnement des smartphones. Cupertino a reçu une double sanction également pour ne pas avoir correctement communiqué aux consommateurs la détérioration de ses batteries au lithium. Il s'agit de la première condamnation au monde de l'obsolescence programmée.

«À l'issue de deux enquêtes complexes, explique l'Autorité antitrust dans une note, l'AGCM a vérifié que les sociétés du groupe Apple et du groupe Samsung ont mené des pratiques commerciales déloyales en violation des articles 20, 21, 22 et 24 de la Code, dans le cadre de la publication de certaines mises à jour du micrologiciel de téléphones mobiles qui ont causé de graves dysfonctionnements et des performances considérablement réduites, accélérant le processus de remplacement, conduisant les consommateurs à des demandes de téléchargement également en raison de l'asymétrie des informations existantes par rapport aux fabricants, pour installer des mises à jour sur des appareils qui ne peuvent pas leur fournir un support adéquat, sans fournir des informations adéquates ou tout moyen de restaurer la fonctionnalité d'origine des produits ".

En particulier, Samsung a été reconnu coupable d'avoir «proposé avec persistance, depuis mai 2016, aux consommateurs ayant acheté un Note 4 (sorti en septembre 2014) de procéder à l'installation du nouveau firmware Android appelé Marshmallow préparé pour le nouveau modèle. Note 7, sans signaler les pannes graves dues à des contraintes matérielles plus élevées et nécessitant un coût de réparation élevé pour les réparations hors garantie liées à de telles pannes. "

Cependant, comme pour Apple, l'AGCM déclare qu '«elle proposerait avec persistance, dès septembre 2016, aux propriétaires de divers modèles d'iPhone 6 (6 / 6Plus et 6s / 6sPlus, respectivement, sortis à l'automne 2014 et 2015 ), d'installer le nouveau système d'exploitation iOS 10 développé pour le nouvel iPhone7, sans signaler les demandes croissantes de puissance du nouveau système d'exploitation et les éventuels désagréments, tels que des arrêts soudains, qu'une telle installation aurait pu causer. Pour limiter ces problèmes, Apple a publié en février 2017, une nouvelle mise à jour (iOS 10.2.1), sans toutefois prévenir que son installation aurait pu réduire la vitesse de réponse et les fonctionnalités des appareils ».

Article original (en italien)


Vidéo: La justice française ouvre une enquête contre Apple pour obsolescence programmée (Mai 2022).