INFORMATIONS

Arnica, une fleur simple qui calmera votre douleur

Arnica, une fleur simple qui calmera votre douleur


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Arnica,Arnica montana, également appelée tabac à éternuer ou de montagne, est une plante herbacée vivante originaire d'Europe où elle pousse à l'état sauvage et peut atteindre un demi-mètre de hauteur. L'arnica appartient à la famille botanique des astéracées, comme la camomille et le calendula ou le souci.

En fonction de l'usage médicinal que nous allons en faire, nous profiterons de la plante entière ou uniquement de la fleur d'arnica.

L'arnica se trouve normalement sous forme de pommade, de crème, de gel ou d'huile, et est utilisée pour la guérison des ecchymoses, des entorses, des douleurs musculaires, des gonflements et en général, de tout problème lié aux os, aux tendons ou au muscles. Un exemple de ces problèmes serait la polyarthrite rhumatoïde. En outre, il est également utilisé avec succès pour lutter contre les vergetures de grossesse.

Principes actifs et propriétés de l'arnica

Cette plante a des triterpènes, des phénols, des flavonoïdes, des coumarines, des phytostérols, des tanins, des carotènes et des principes amers tels que l'arcinine.

L'arnica a une puissante action anti-inflammatoire, fongicide, astringente, fébrifuge, antiplaquettaire, cardiotonique, vulvaire, antispasmodique, rubéfiante, antibiotique, cholérétique, antihistaminique, cicatrisante, immunostimulante, sédative et analgésique.

  • Propriétés analgésiques de l'arnica. Ils nous aident à soulager la douleur des entorses, des ecchymoses et autres blessures.
  • Propriétés anti-inflammatoires de l'arnica. Ils expliquent pourquoi cette plante médicinale aide à réduire l'inflammation et à réduire le gonflement temporaire des blessures, ainsi que des ecchymoses. C'est parce qu'il contient un composé appelé hélénaline.
  • Propriétés antimicrobiennes de l'arnica. Ils le rendent très utile pour lutter contre les petites irritations cutanées.

Arnica montana a également un pouvoir rubéfiant élevé, cela signifie qu'il est capable de stimuler la circulation sanguine dans la zone où il est appliqué, et qu'une augmentation du sang provoque la disparition des ecchymoses et des ecchymoses, et peut même réduire la possibilité. dont ils sont formés.

De plus, c'est une plante aux propriétés cicatrisantes très appropriées pour traiter la douleur, les bosses, les gonflements, les ecchymoses, les problèmes de peau et pour prévenir les infections, même si à ce jour il n'y a pas de certitude absolue sur son fonctionnement. plante.

Et pour obtenir tous ses bienfaits, on peut l'appliquer sous forme de crème, pommade, gel ou huile.

Avantages de l'arnica

Certaines études suggèrent qu'en plus des bienfaits plus connus du soulagement de la douleur, de l'enflure et des ecchymoses, l'arnica peut également être utile pour traiter la douleur et l'enflure post-opératoires, en les soulageant de manière légère mais significative.

Vous pouvez profiter des propriétés antibiotiques de cette plante médicinale pour traiter les problèmes de bouche en se rinçant et en se gargarisant, en prenant soin de ne pas avaler ou ingérer le produit.

Appliqué à l'extérieur:

Sous forme de crème, de pommade, de gel ou d'huile (non pris par voie orale), l'arnica est utilisée pour:

  • Coups ou contusions: Son utilisation prévient l'apparition d'ecchymoses, de bosses et réduit la douleur
  • Gelures: si des cloques non ouvertes se sont produites, la crème d'arnica a des propriétés anti-inflammatoires et antibactériennes qui aideront à réduire la sensation de douleur
  • Larmes ou foulures et douleurs musculaires
  • Des ecchymoses sur les yeux
  • Entorses et luxations
  • Polyarthrite rhumatoïde
  • Vergetures de grossesse
  • Ulcères non ouverts, eczéma cutané et acné
  • Soin des cheveux en faisant des shampooings naturels
  • Rince-bouche pour soigner les aphtes dans la bouche, les problèmes de gencives ou la pyorrhée des dents
  • En se gargarisant, nous pouvons éliminer les bactéries qui affectent la gorge et qui causent des conditions telles que la pharyngite ou l'angine de poitrine
  • Lavage de la région génitale en cas de démangeaisons vaginales

Intérieurement:

L'arnica ne doit jamais être ingérée en raison de sa forte toxicité, à l'exception des traitements homéopathiques prescrits par les médecins pour:

  • Combattre l'épilepsie
  • Vertiges lors des voyages en mer
  • Augmenter le flux sanguin dans les artères coronaires après que quelqu'un a souffert d'angine de poitrine
  • Ils sont également utilisés à titre expérimental pour le traitement des cellules cancéreuses du poumon et du côlon.

Autres utilisations:

  • Tabac de montagne: L'arnica est également connue sous le nom de «tabac de montagne». La raison de ce nom est due au fait que les alpinistes fumaient ses feuilles séchées pour traiter les problèmes respiratoires, en particulier la bronchite et la toux, bien que cette utilisation irritait souvent leurs muqueuses.
  • En homéopathie: L'arnica est l'une des plantes les plus utilisées dans les traitements homéopathiques.

Avantages de l'arnica

Un avantage supplémentaire de l'arnica est quepeut être utilisé en médecine homéopathiquePar conséquent, comme la substance est tellement diluée, son ingestion n'est plus dangereuse. Malgré cela, son utilisation doit toujours être consultée avec le médecin.

Attention à ses effets secondaires et contre-indications

La consommation interne d'arnica est dangereuse et toxique, donc ne pas La consommation de son infusion sous forme de thé (appelé thé d'arnica) est recommandée, car elle peut produire:

  • Vomissement
  • Mal de tête
  • Nervosité
  • Malaise
  • La diarrhée
  • Décès en cas de consommation excessive

Ces contre-indications disparaissent dans les produits homéopathiques fabriqués avec cette substance sous stricte surveillance médicale.

L'ingestion directe de la plante d'arnica ou son infusion peut être très toxique, elle n'est donc recommandée que pour un usage externe. La seule exception à l'ingestion de produits contenant de l'arnica concerne les préparations homéopathiques, où des contrôles et des protocoles stricts ont été suivis pour éviter cette toxicité.

L'infusion de cette plante est uniquement recommandée pour se gargariser ou appliquer en externe, en fonction de la maladie que vous souhaitez combattre ou améliorer.

L'arnica s'utilise par voie cutanée sous forme de pommade, de crème, de gel ou d'huile, donc tous les effets qui ont été décrits se réfèrent à l'usage externe de la plante.

Parfois, en raison du potentiel de la plante ou de son utilisation peu diluée, des réactions cutanées ont été observées sur la peau caractérisées par une rougeur plus ou moins étendue. Et surtout dans les peaux très sensibles, l'arnica peut provoquer des lésions cutanées telles que des dermatites ou des cloques.

L'arnica n'est pas conseillée, et encore moins par voie orale, pendant la grossesse et l'allaitement car elle n'est pas sans danger en raison du potentiel toxique de la plante.

En cas d'allergie à la plante, ou de personnes présentant des plaies ouvertes ou des saignements, il n'est pas recommandé d'appliquer de l'arnica pour éviter de provoquer une intoxication.

Avec les informations de:


Vidéo: La production de lArnica, de la prairie à notre pharmacie (Mai 2022).