INFORMATIONS

Ne sacrifiez pas les singes pour l'huile

Ne sacrifiez pas les singes pour l'huile


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Les singes sont en danger! Le gouvernement de la République démocratique du Congo est intéressé par l'extraction du pétrole trouvé sous les parcs nationaux des Virunga et de la Salonga - et veut autoriser le forage.

Les singes sont menacés par la soif de pétrole des humains. Cette formule synthétise le sort des bonobos et des gorilles. Il y a du pétrole dans les parcs nationaux des Virunga et de la Salonga et le gouvernement entend réduire ces aires protégées. Extraire l'huile au lieu de protéger les singes - évitez-la.

Certains des derniers gorilles de montagne errent dans les forêts des Virunga, une jungle inestimable, tandis que la Salonga est le refuge des bonobos, une autre espèce importante de grands singes.

À quoi bon avoir des aires protégées si les politiciens peuvent simplement les céder à l'industrie des combustibles fossiles?

Le parc national des Virunga est l'une des zones protégées les plus connues au monde. Certains des derniers gorilles des montagnes y vivent, strictement gardés par des gardes du parc qui risquent leur vie pour protéger les animaux. Le parc national de la Salonga est un habitat central pour les bonobos. 40 pour cent de la population mondiale de ces singes y vivent.

Il n'est pas étonnant que l'UNESCO ait déclaré les parcs nationaux au patrimoine mondial en 1979 et 1984.

Désormais, le gouvernement du président Kabila a l'intention d'exclure une partie des zones du parc national, car il bloque leur exploitation économique et leur exploitation forestière. Le pays a le droit d'exploiter les ressources minérales partout, même dans les zones protégées. Si le plan était mis en œuvre, même le plus haut degré de protection ne serait pas sans valeur.

Au centre du débat se trouve l'extraction du pétrole. Au total, environ 4500 km2 seraient libérés pour l'exploration pétrolière, selon Bloomberg, ils pourraient même atteindre 16 700 km2. Les dangers écologiques sont alarmants. Afin de trouver et d'obtenir du pétrole, l'habitat des bonobos, des gorilles et de nombreuses autres espèces est détruit. En outre, les forêts d'une grande importance pour la protection du climat sont abattues. La zone de nidification des oiseaux migrateurs est également menacée. Le système fluvial du Congo et du Nil.

19 organisations environnementales de la province du Nord-Kivu ont signé une lettre en mai avec un rappel urgent sur les conséquences de la réduction du parc national. Maintenant, ils veulent mobiliser la population de la région pour faire pression sur le gouvernement de Kinshasa. Il vise à recueillir 100 000 signatures sur une pétition nationale.

Les écologistes congolais nous demandent de lancer une collecte internationale de signatures pour les Virunga et la Salonga.

Les bonobos et les gorilles ont besoin de votre signature. Rejoignez-nous.

_________________________________________________________________________

Lettre

A: le Président de la République démocratique du Congo Joseph Kabila et le Premier ministre Bruno Tshibala Nzenze

Cher président Joseph Kabila,
Cher Premier ministre Bruno Tshibala Nzenze:

La République démocratique du Congo abrite deux sites du patrimoine mondial de l'UNESCO, essentiels à la survie des singes: Certains des gorilles des montagnes en voie de disparition vivent dans le parc national des Virunga. Et dans le parc national de la Salonga, une importante population de bonobos qui n'existe dans aucun autre pays du monde.

C'est pourquoi ils ont la responsabilité particulière de protéger les grands singes.

Cependant, son gouvernement envisage d'autoriser l'exploration et la production pétrolières dans les zones déclarées patrimoine mondial par l'UNESCO et compte réduire la taille des réserves à cet effet.

Cela causerait des dommages écologiques considérables. Si les parcs nationaux des Virunga et de la Salonga sont ouverts à l'exploration pétrolière:

- l'habitat des bonobos, des gorilles et de nombreuses autres espèces sera détruit.
- Les forêts importantes pour protéger le climat seront abattues.
- les sites de nidification des oiseaux migrateurs seront menacés.
- sera contaminé par les principaux systèmes fluviaux du Nil et du Congo.

Votre pays s'est engagé à protéger le patrimoine mondial de l'UNESCO. Nous vous demandons de continuer à remplir cette obligation à l'avenir, comme vous l'avez fait jusqu'à présent. L'engagement de votre gouvernement et du peuple de la République démocratique du Congo en faveur de la conservation de la nature est crucial pour la survie des gorilles et des bonobos.

Veuillez vous assurer que les zones du patrimoine mondial de l'UNESCO sont laissées intactes et empêcher l'exploration et l'extraction de pétrole.

Sincères amitiés,


Vidéo: Hugues Duffau - Lerreur de Broca (Mai 2022).